Trop Mad à Lorient : le goût de la Bretagne

Trop Mad, c’est quoi ? Il y a le restaurant, Le Jardin Gourmand… Mais aussi les cours de cuisine de l’Akademi Trop Mad, le site web, la maison d’édition, les dégustations de vins et ateliers d’oenologie. Le tout orchestré par Nathalie et Arnaud Beauvais, soucieux de partager tous azimuts leur passion pour une cuisine fraîche, simple, de saison… et fondamentalement bretonne. Aujourd’hui, Arnaud Beauvais nous raconte l’aventure Trop Mad !

En 2007, l'ouvrage Trop Mad - Trop bonne la cuisine bretonne ! de Nathalie Beauvais est couronné, à Pékin, Meilleur Livre de Cuisine Régionale du monde !

En 2007, l’ouvrage Trop Mad – Trop bonne la cuisine bretonne ! de Nathalie Beauvais est couronné, à Pékin, Meilleur Livre de Cuisine Régionale du monde !

Cartridge World : Bonjour Arnaud Beauvais, l’aventure Trop Mad a démarré avec la création de votre restaurant, Le Jardin Gourmand. Pouvez-vous nous raconter l’histoire de ses débuts ?

Arnaud Beauvais : Bonjour ! Nathalie et moi nous sommes rencontrés lors de nos études à l’école hôtelière de Dinard. Nous sommes ensuite partis pour 4 ans à Paris, où Nathalie a travaillé dans plusieurs restaurants, dont deux étoilés ; d’abord commise, pour finir par tourner sur tous les postes – notamment dans le restaurant gastronomique de Christiane Massia, puis celui d’Alain Dutournier, Le Carré des Feuillants.

Elle a pu approfondir sa passion pour la cuisine, dans des restaurants où l’attachement aux produits, de saison et de qualité, était essentiel.

Lorientaise d’origine, très attachée à sa région, Nathalie souhaitait revenir au pays pour y créer son entreprise, et je l’ai accompagnée dans cette aventure, qui prit forme dès le 4 avril 1990 avec l’ouverture du Jardin Gourmand.

restaurant le jardin gourmandLa bonne idée de départ fut d’acheter une vieille maison de pierres, pourvue d’un jardin, pour y ouvrir notre restaurant. Tout était à refaire, mais au fil des rénovations et extensions le restaurant s’est développé autour et dans le jardin, d’où son nom… Le Grand Jardin est devenu un lieu vaste et agréable où l’on aime passer du temps. 

C.W. : Quelle est votre philosophie pour Le Jardin Gourmand ?

Arnaud Beauvais : Nous avons toujours travaillé le plus possible en bio, et faisons la part belle aux produits locaux. La cuisine est, pour Nathalie, une passion familiale, qu’elle partage avec sa mère. Dans nos fournisseurs actuels, nous retrouvons certains producteurs qu’elle côtoyait pendant son enfance.

Ce goût des produits frais et sains se retrouve dans la carte du restaurant, qui les met en valeur à travers une cuisine du marché, simple, surprenante sans être technicienne. 

tarte sardines

C.W. : Comment les cours de cuisine se sont-ils imposés jusqu’à devenir une part importante de votre activité ?

Arnaud Beauvais : L’aventure Trop Mad s’est construite au fil des rencontres et des circonstances. En 2004, une maison d’édition parisienne nous a sollicités pour un livre de recettes, La Bretagne Gourmande, qui a très bien marché. Ce succès nous a donné envie de poursuivre une activité éditoriale, tout en répondant à une demande de cours importante.

Nous avons fondé en 2008 notre propre société d’édition, Trop Mad, qui nous BretagneGourmandepermet de publier nos ouvrages mais aussi d’accueillir d’autres auteurs, comme le chef Eric Jubin avec Vive le blé noir ! paru en 2007.

Nous avons voulu nous rapprocher de notre clientèle loisir-plaisir, celle qui prend le temps d’apprécier ce qu’on lui propose. Ainsi, le restaurant n’est ouvert que le week-end – et 4 jours et demi pendant les vacances d’été, ou certaines petites vacances comme Noël.

Ainsi, nous pouvons nous concentrer sur l’édition et la formation. Une bonne manière de se diversifier, et de partager autrement notre passion pour la cuisine et le bon vin…

C.W. : Les cours s’adressent-ils à tous ?

Arnaud Beauvais : Bien sûr. C’est une cuisine très accessible ; en suivant soigneusement les recettes, on arrive très bien à les refaire chez soi – ce qui explique le succès des ouvrages comme des ateliers.

livres-4Eric Jubin a la même ambition : rendre la gastronomie accessible, avec en ligne de mire la joie de reproduire pour ses amis ou sa familles les recettes apprises pendant les cours.

Nous proposons aux gens de venir dans l’un des divers lieux accueillant les cours (à Lorient, mais aussi Ploërmel, Quéven, Lavellec…), mais nous nous déplaçons aussi à domicile, en amenant tout le nécessaire.

C.W. : Quels sont vos produits de prédilection ?

Arnaud Beauvais : Un élément essentiel : la galette de blé noir… et de nombreux produits typiques de la Bretagne – l’andouille de Guéméné, le poisson, les huîtres, les légumes et céréales, le beurre salé… Nous privilégions une cuisine régionale et de saison – à part quelques recettes phares, notre carte change tous les jours : on se laisse guider par le produit.

Nathalie Beauvais en plein cours de cuisine, au port de pêche de Lorient

Nathalie Beauvais en plein cours de cuisine, au port de pêche de Lorient

C.W. : Vous proposez aussi des cours d’oenologie !

Arnaud Beauvais : En effet ! Lors des « cours-repas », qui s’achèvent par un dîner, je

propose des vins en accord avec le thème du menu. Mais on peut aussi profiter d’ateliers entièrement dédiés au vin.

Nathalie Port de Pêche 03L’oenologie est une pratique de terrain, qui se perfectionne au gré des rencontres et découvertes – il y a sans cesse de nouvelles appellations à découvrir. J’aime partager avec d’autres mes découvertes et sensations, et je me perfectionne peu à peu.

Mes partenaires cavistes et viticulteurs sont multiples : les vins de Loire, proches et que je connais bien, mais aussi des producteurs plus lointain dont je rapporte les pépites pour mes clients.

Du salon d’Angers ou des Grands Jours de la Bourgogne, je ramène des vins qui permettent de découvrir de nouvelles régions, comme la Savoie ou le Jura. Je suis toujours émerveillé de voir ce qui se fait, et de pouvoir le partager. 

C.W. : Avez-vous des projets de développement ?

Arnaud Beauvais : Oui, la vente en ligne. Nous avons déjà une petite boutique au restaurant, avec une sélection de thés, d’épices et de vins. Les clients peuvent ainsi repartir avec une bouteille du vin savouré en dégustation… Nous pouvons sélectionner un vin pour répondre à une demande particulière, proposer un millésime rare ou un grand cru, des choses qu’on trouvera difficilement ailleurs.

Mais pour la vente en ligne, nous nous concentrerons dans un premier temps sur l’édition et les bons cadeaux : les clients pourront offrir un cours en passant par le site web, ou un repas au restaurant.

C.W. : Merci Arnaud Beauvais d’avoir partagé avec nous la belle aventure Trop Mad !

Le Jardin Gourmand
46 rue Jules Simon
56100 Lorient
Tél : 02 97 64 17 24

http://www.tropmad.com/

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>