La carte aux trésors des Itinéraires Graphiques

Visible jusqu’au 27 avril dans 5 villes du Pays de Lorient, la manifestation Itinéraires Graphiques bat son plein… De nombreux événements, rencontres, expositions en accès libre, sous l’égide du directeur artistique Muzo, vous attendent.

Affiche

Soutenir l’art du graphisme sous toutes ses formes

Depuis plus de dix ans, l’Ecole européenne supérieure d’art (EESAB) de Bretagne, à Lorient, s’engage pour créer des liens entre les graphistes et le public amateur de BD, collages, illustrations, et toutes les formes d’art contemporain recourant au graphisme. Vaste domaine… particulièrement riche aujourd’hui !

La scène graphique s’affiche à Lorient, à travers de grandes expos et rétrospectives, comme l’expo Willem en 2001 ou les rétros consacrées aux Cahiers Dessinés en 2004 et aux Editions Cornélius en 2007. On a pu ainsi découvrir les oeuvres d’auteurs fameux comme Robert Crumb, Dupuy et Berberian, Frédéric Pajak, Sempé, Nadja et bien d’autres.

Itinéraires Graphiques 2014

En 2010, la manifestation biennale Itinéraires Graphiques est née : il s’agit de montrer aussi bien les oeuvres d’artistes de premier plan que de soutenir de jeunes créateurs. Après deux premières éditions remarquées, Itinéraires Graphiques revient en ce mois de mars 2014 avec 21 artistes présentés dans 8 lieux d’expositions et 5 villes : à Lorient, Hennebont, Lanester, Pont-Scorff et Quéven.

Muzo : la défense d’un « art populaire »

Prenant la suite de Laurent Zorzin, Effi Mild et Pierre Collin, Muzo assure la direction artistique du festival. Tirant son surnom du Journal de Placid et Muzo, réalisé avec son ami Placid dans les années 80, Muzo est passé par le dessin de presse, l’illustration et

Muzo devant son portrait, peint peint par Arnaud Baumann

Muzo devant son portrait, peint peint par Arnaud Baumann

l’édition. Il revendique un « art populaire », traversant les frontières entre styles et supports.

Les artistes d’Itinéraires Graphiques 2014 voyagent ainsi de la peinture au dessin, de la gravure à la photographie, de l’univers de la presse à celui des galeries d’art contemporain.

Avec le souci premier de montrer leur travail, sans s’isoler du monde : « Le monde qui entoure les artistes est leur première source d’inspiration et ils y réinventent les images qu’il leur a inspirées. Des images qui parlent à tous. Rien d’abscons » (Muzo, Présentation des Itinéraires Graphiques).

Dans le cadre du festival, on peut voir les illustrations signées Muzo à l’Artothèque Pierre Tal-Coat d’Hennebont… et celles de son compère Placid à l’EESAB de Lorient.

A la rencontre des artistes…

Parmi le programme foisonnant d’Itinéraires Graphiques, un lieu à retenir : la Galerie du Faouëdic à Lorient. Tous les artistes y sont présentés ! Une bonne manière d’avoir une vue d’ensemble sur le festival, avant d’aller voir plus avant ceux qui nous interrogent, intriguent ou attirent le plus, dans les différents lieux d’expos. La galerie du Faouëdic a aussi mis en place, pour l’occasion, une librairie éphémère riche de références incontournable dans ce passionnant domaine.

Hérauts de l’illustration underground des années 70 et 80, comme Olivia Clavel ou Captain Cavern, jeunes pousses de la création contemporaine comme les membres du Collectif Fantôme, artistes interdisciplinaires qui réinventent constamment leur art et ses usages : on sera surpris par la richesse des propositions offertes par Itinéraires Graphiques.

Un graphzine du Collectif Fantôme

Un graphzine du Collectif Fantôme

Et pour en savoir plus, ne ratez pas les nombreux rendez-vous avec les artistes et autres critiques d’art : visites commentées, conférences… Itinéraires Graphiques offre encore plusieurs occasions de rencontres prometteuses avec les auteurs. Vous avez déjà vu quelques expos d’Itinéraires Graphiques ? Racontez-nous vos impressions !

http://itinerairesgraphiques.lorient.fr/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *